L’INTERVIEW BCBG AndreïAntipov

Russe de naissance mais sans conteste français (et parisien) de coeur, @andreiantipov nous parle de son parcours dans le monde de la mode et de son amour des belles choses !

Bonjour, tout d’abord merci à toi de nous avoir accordé cette interview. Avant de débuter peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Andrei, j’ai 31 ans. Je suis d’origine russe et j’habite à Paris depuis plusieurs années. Avant, je travaillais dans la restauration à St Pétersbourg, puis j’ai décidé de me reconvertir dans la mode qui était ma passion. Je suis venu suivre un Master dans la Mode en France et j’ai fini par y rester. Actuellement je conseille des marques de mode françaises et italiennes pour la distribution de leurs produits en Russie et en Europe de l’Est.

Que partages-tu sur ton Instagram?

 
Je partage surtout des instants de ma vie quotidienne : ce qui m’entoure, la ville, mon travail, mes sorties. Je ne parle pas beaucoup de moi-même car je suis quelqu’un de réservé. Peut-être que cela évite aussi que mes followers se lassent de moi !

Te ressens-tu comme « influenceur » ou lanceur de tendance? T’arrive t’il d’être reconnu dans la rue?

Je pense que les influenceurs sont de véritables professionnels. Je connais beaucoup de gens qui sont meilleurs que moi sur Instragram d’un point de vu « métier ». Moi je ne souhaite pas que ça devienne mon métier mais que ça reste un hobby, une passion. J’ai été reconnu une seule fois à un défilé. Je ne suis pas contre que ça se reproduise, mais je préférais que ça reste exceptionnel.

Le meilleur et le pire souvenir lié à ton insta ?

Le(s) meilleur(s) souvenirs que j’ai sur Instagram sont toujours des bons plans qui m’ont été suggérés par des followers ou des amis. Il s’agit toujours d’astuces, de conseils vraiment personnalisés qui me correspondent parfaitement. Et ça je ne pourrais pas le trouver ailleurs.

Le pire : à chaque fois qu’un de mes proches découvre mon compte Instagram !

Ton top 3 des blogueurs (influenceurs) que tu suis ?

– @Iamgalla : un instagrameur américain dont je suis fan

– @romaincosta_ : pour notre passion en commun pour le bleu

– @tashalakoz : pour son univers féérique

Quel sont tes influences dans la mode?

Je trouve mes influences avant tout mon travail. Je vis la mode du matin au soir : c’est une influence inévitable ! J’aime particulièrement les périodes des fashions weeks parisiennes ; c’est à ce moment-là que l’on voit les « street styles » les plus intéressants !

Que représente pour toi le lifestyle à la Française et quelle est ta définition du style BCBG ?

Le style à la française est à la fois décontracté et assez branché. Je trouve notamment la mode masculine très variée, comparée aux pays de l‘est que je connais bien et qui sont très conservateurs. Le fait qu’il y ait un plus grand nombre de femmes que d’hommes dans ces pays joue également un grand rôle : les hommes ont « l’embarras du choix » et ne font donc pas assez attention à leur style. En France, la mixité des cultures apporte énormément de richesse dans les styles.

En France, la mixité des cultures apporte énormément de richesse dans les styles.

J’ai découvert la notion de « style BCBG » dès mon arrivée en France. Je garde cette vision d’un style bourgeois-rétro, dans le bon sens du terme ! Ce style n’existe pas en Russie car nous n’avons pas l’héritage de l’aristocratie et de la bourgeoisie. Je trouve que soyezBCBG a très bien su reprendre les codes du style BCBG en le rendant contemporain !

Peux tu nous partager ton look préféré ?

Plus je vieillis plus je porte des vêtements « de jeune ». Je mets de moins en moins de chemises et de cravate, et de plus en plus de t-shirts. Mon look préféré se compose d’un jean slim, d’une paire de baskets et d’un Bomber Rick Owens.

As tu dans ton dressing une pièce fétiche ? Et quel soin lui apportes-tu pour la faire durer?

Ma pièce fétiche est une paire de chaussures Denis Simachëv.

C’est une paire qui date du début des années 2000, entièrement faite main. Pour les faire durer, j’essaie de changer les talons régulièrement, de les enduire de crème le plus souvent possible et surtout de ne pas jouer au foot avec! Elles sont vraiment uniques.

Quelles sont tes 3 marques de prêt à porter préférées?

Maison Margiela : je reste fasciné par cette maison d’avant garde.

Rick Owens : je suis un fan absolu  de son univers où se mêlent le glamour et le grunge

H&M : j’y vais souvent car ils savent bien faire les basiques et interpréter les tendances

Quelles sont tes actus?

Je viens de rentrer de deux semaines à New-York. C’était ma première expérience aux Etats-Unis et je ne suis pas encore complètement sorti de cette immersion dans la culture américaine.

Un grand merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

Que ça bouge toujours ! A Paris si tout se passe bien mais peu être ailleurs !